Les enfants du tonnerre, Dernier éveil


Juillet 1904 à Issoudun, dans le Berry.
Commencent quatre mois de grève acharnée pour une augmentation des salaires des ouvriers tanneurs et une amélioration de leurs conditions de travail. Parmi les grévistes, quatre jeunes anarcho-syndicalistes sont fichés par les services de police pour cette raison : ils font partie du Groupe Artistique Issoldunois. À leur tête, Henri Denis. A dix neuf ans, il chante des chants révolutionnaires. À vingt-six ans, il dépose le texte d’une de ses pièces de théâtre à la S.A.C.D., ce qui fait de lui le premier ouvrier de France à faire un dépôt à la S.A.C.D. Comment un ouvrier berrichon en arrive t-il à devenir auteur de théâtre ?
Mai 2020, quelque part dans le Berry. Artiste et fille de communiste, on lui met dans les mains une pièce de théâtre écrite cent quatorze ans plus tôt par un jeune ouvrier berrichon. Commence la longue et périlleuse aventure de l’écriture d’une pièce et la création d’un spectacle.

Écriture et mise en scène : Lisa Labbé
Interprètes : Valentin Dériaud, Loelia Salvador, 
Gaspard Caens, Pierre Ficheux, Manoël Dupont
Technicien son et lumière : Jonathan Fauguet

Production
Les enfants du tonnerre
Coproducteurs
Centre Culturel Albert Camus à Issoudun, Compagnie Le Mystère Bouffe