Georgia Hadjab, Ghani lahou « Chante pour lui »


Durant l’été 2018, Georgia Hadjab découvre l’édition biliongue de « Anthologie » (traduit par Elias Sanbar) qui retrace l’itinéraire poétique de l’auteur palestinien Mahmoud Darwich depuis les années 90. Touchée par cette rencontre entre la poésie arabe et l’histoire géopolitique contemporaine, par cet univers fait de contrastes qui nous conte la fragilité humaine comme la violence du monde, elle réunit Fred Ferrand et Simon Couratier pour échanger sur l’envie de poser ces mots dans une autre dimension artistique. La fluidité de création lors des rencontres qui ont suivie les amène à porter ce projet encore plus loin… L’idée est de donner un autre relief aux poèmes de Mahmoud Darwich avec comme matières premières, la musique, les sons acoustiques et transformés, l’expression du corps. Ghani lahou, qui veut dire « Chante pour lui » propose une interprétation de l’évolution de l’oeuvre de Mahmoud Darwich au cours sa vie.

Chanteuse, autrice, compositrice : Georgia Hadjab
Chorégraphe : Johanna Levy
Accordéoniste : Fred Ferrand
Saxophoniste, flûtiste, machiniste, soundpainter, compositeur : Simon Couratier
Artiste visuel numérique, metteur en scène, créateur lumière : Alessandro Vuillermin

Production
Becarre Production
Soutien
Ce projet est soutenu par le Centre culturel et fait l’objet d’actions culturelles en direction des collèges